Recrutement : pourquoi faire passer un test d’aptitudes cognitives (test de QI) aux candidats ?

test de qi recrutement rh

Qu’est-ce qu’un test d’aptitudes cognitives ou test de QI ?

 

Qu’est-ce qu’une aptitude cognitive ?

 

L’adjectif cognitif se réfère au processus d’acquisition de connaissance sur un environnement. Ce processus engendre l’intervention de plusieurs grandes fonctions cérébrales, telles que la perception, le langage, la mémoire, le raisonnement, la décision, le mouvement, etc. Ces grandes fonctions cognitives de bases aboutissent sur des facultés telles que le raisonnement logique ou le jugement moral.

 

Pourquoi évaluer les aptitudes cognitives ?

 

Initié il y a plus d’un siècle par Alfred Binet, en 1905, le test de QI a de base été élaboré afin de déceler les élèves en difficulté. Le niveau de difficulté des tests de QI d’alors était abaissé à une simplicité enfantine, représentative de la grande majorité du comportement de cette classe d’âge.

 

Aujourd’hui, les tests d’aptitudes cognitives, qu’on appelle couramment test de QI (pour Quotient Intellectuel), sont des tests largement utilisés dans le recrutement et autres domaines, dans le but d’évaluer un set d’aptitudes cognitives élémentaires requises pour nombres d’activités intellectuelles.

 

Les tests d’aptitudes cognitives rencontrent un succès certain au sein des tests de recrutement utilisés par les professionnels des RH car ils présentent les avantages suivants :

 

  • Les tests d’aptitudes cognitives mesurent premièrement les compétences d’un candidat pour un poste donné, inhérentes à la bonne exécution de celui-ci.
  • Les tests d’aptitudes cognitives permettent d’aller au-delà du CV, en évaluant des facultés difficilement certifiables.
  • Les tests d’aptitudes cognitives permettent enfin de prédire la future performance d’un candidat, en évaluant des facultés applicables sur un large panel d’activités.

 

Pourquoi faire passer un test de logique au candidat lors d’un recrutement ?

 

À quoi correspondent les résultats obtenus au test de QI ?

 

Les tests de QI rendent compte de façon objective de la performance d’un candidat au travers de résultats chiffrés par rapport à une échelle de mesure. Concernant l’adulte, le score obtenu au test de QI est ensuite ramené à différents groupes, permettant de situer le sujet selon une analyse statistique :

 

  • QI supérieur à 140 : intelligence très supérieure, surdoués ou précocité exceptionnelle (0,4 à 0,8 % de la population)
  • QI se situant entre 120 et 140 : intelligence très supérieure ou supérieure ou “mieux doués” (3,5 à 10 % de la population)
  • QI se situant entre 110 et 120 : intelligence légèrement supérieure ou “bien doués” (11 à 17 % de la population)
  • QI se situant entre 90 et 110 : intelligence normale ou moyenne (45 à 60 %)
  • QI se situant entre 80 et 90 : lenteur d’esprit, intelligence bornée (15,3 à 17 %)
  • QI se situant entre 70 et 80 : zone marginale d’insuffisance : lenteur, débilité, zone limite de l’arriération mentale (6 à 7,4 %)
  • QI<70 : arriération mentale vraie.

 

Controverse autours du test de QI

 

Bien que très largement admis et utilisé, notamment au sein du recrutement, le test d’aptitudes cognitives ou test de QI ne fait pas l’unanimité. La notion de QI essuie de nombreuses contestations, avec comme réserve des plus répandue à son sujet, le fait que l’intelligence est une abstraction bien trop complexe à évaluer, à l’heure où le monde peine toujours à s’accorder sur la définition même d’intelligence. 

 

Quoiqu’il en soit, le test de QI demeure l’unique méthode d’évaluation objective, bien qu’incomplète, de l’intelligence. C’est pourquoi les résultats chiffrés obtenus aux tests de QI doivent s’accompagner d’un travail d’analyse en aval. De plus, le test d’aptitude cognitive ne doit pas constituer une méthode d’aide à la prise de décision isolée au sein d’un processus de recrutement, mais doit toujours être complémenté d’autres tests d’évaluation.

 

3 types de tests pour cerner votre candidat lors d’un recrutement.

test recrutement test de qi rh

 

Comment se déroule un test d’aptitude cognitive ou test de QI

 

Le test de QI se compose de quatre sous-tests, évaluant chacun une des compétences représentatives des fonctions cognitives élémentaires :

 

  • La compréhension verbale

 

Le test de compréhension verbale évalue l’aptitude cognitive par apprentissage d’un candidat à la fois sur l’expression verbale, mais aussi et surtout sa faculté à raisonner verbalement et à conceptualiser.

 

Nos tests les plus passés dans cette rubrique :

Test Orthographe : Niveau 2 & culture générale

Test Orthographe : Niveau 3 avec audio

Test Orthographe : Niveau 1

Test Orthographe : Niveau 2

Test Orthographe : Niveau 2 avec audio

Test Orthographe : Niveau 3

 

  • Le raisonnement spatial

 

Le test de raisonnement spatial, ou raisonnement perceptif, évalue l’aptitude cognitive par intégration visuo motrice d’un candidat à analyser, reproduire et manipuler des stimuli visuels et spatiaux. Ce test d’aptitude cognitive évalue dans le même temps la faculté d’un candidat à faire preuve de raisonnement logique.

 

Nos tests les plus passés dans cette rubrique :

 

Test Précision figure 2D

 

Test Représentation spatiale

 

  • La mémoire de travail

 

Le test de mémoire évalue l’aptitude cognitive d’un candidat à enregistrer, conserver et manipuler l’information. Elle requiert ainsi le contrôle attentionnel et la concentration du candidat.

 

Nos tests les plus passés dans cette rubrique :

 

Test Mémorisation visuelle de lettres

Test Mémorisation visuelle de chiffres

Test Mémorisation visuelle globale : Niveau 2

Test d’attention

Test Mémorisation visuelle dans l’espace

Test Mémorisation visuelle de formes

Test Mémorisation visuelle globale : Niveau 1

 

  • La vitesse de traitement 

 

Le test de vitesse de traitement évalue l’aptitude cognitive d’un candidat à faire preuve de rapidité et de précision dans l’identification visuelle, la prise de décision et l’application de cette décision. Ce test d’aptitude cognitive évalue la rapidité d’exécution sur une tâche simple et redondante, et de façon sous-jacente, la coordination visuomotrice et l’attention soutenue.

 

Ces quatre évaluations débouchent sur une note globale, permettant de rendre compte du niveau de QI d’un candidat. Il est important de noter que, même si ces tests renvoient chacun à une aptitude cognitive particulière, une corrélation existe à ces quatre sous-familles. On observe en effet qu’un candidat réussissant une sous-famille aura une propension élevée à réussir les autres, et inversement.

 

Pour évaluer efficacement vos candidats durant vos process de recrutement, découvrez tous nos tests de sélection :

 

Tests industriels

Tests BTP

Tests informatiques

Tests de bureautique

Tests de langue

Finances

Test d’aptitudes