Recrutement : Comment bien se préparer aux tests psychotechniques ?

Recrutement : Comment bien se préparer aux tests psychotechniques ?

 

Introduits dans le monde du travail dès le début du siècle dernier, les tests psychotechniques se sont largement démocratisés lors des sessions de recrutement. De nos jours, quasiment aucun domaine professionnel ne leur échappe. Très sollicités par les professionnels des RH, voyant dans ces tests un véritable outil d’aide à la décision, les tests psychotechniques prennent une part croissante au sein des processus de recrutement. 

Pour maximiser son employabilité, il est important, côté candidat, de s’y préparer correctement.

 

Qu’est-ce qu’un test psychotechnique ?

 

Le test psychotechnique est un test de recrutement utilisé dans la psychologie du travail pour évaluer les aptitudes logiques, numériques et verbales d’un candidat, mais également, dans certains cas, sa personnalité. Ces tests de recrutement, utilisés pour mesurer l’aptitude à la conduite, permettent de dévoiler les capacités de réflexion, de concentration, de traitement et d’intégration de l’information.

 

Les tests psychotechniques lors des recrutements

 

Bien qu’également utilisés au cours des sessions d’admissions par des universités ou des écoles de commerce, les tests psychotechniques révèlent une plus large application dans le milieu professionnel lors de concours, comme ceux de la gendarmerie, ou simplement lors d’entretiens d’embauche. Dans ce cadre, les tests psychotechniques présentent de nombreux avantages pour un recruteur, nous vous exposons lesquels dans cet article : Pourquoi faire passer un test de logique au candidat lors d’un recrutement ?

 

Comment se préparer efficacement aux tests psychotechniques ?

Le test de personnalité

 

À la différence des tests de raisonnement, les tests de personnalités ne mesurent pas votre savoir et savoir-faire, mais votre savoir-être. Il est donc inutile de s’y préparer. Sans jamais tenter d’altérer votre personnalité, l’objectif est de faire preuve de transparence sur ce que vous êtes et de répondre avec détachement et spontanéité. 

 

Le test de raisonnement

 

Les tests de raisonnement, quant à eux, méritent une approche davantage travaillée, ne serait-ce que pour gagner en confiance pour ceux ne s’y sont jamais exposés. Comme pour le test de culture générale, s’entraîner de façon ponctuelle ne suffit pas. Le test de raisonnement requiert un travail de fond auquel il faut s’atteler régulièrement.

 

Se familiariser avec les classiques

 

Bien que recouvrant un large spectre d’exercices, les tests de raisonnement se composent d’exercices récurrents, tels que :

 

 

 

Ainsi, il est essentiel de bien comprendre l’objectif et la logique derrière chacun de ces exercices, qui, bien que variant sur leurs énoncés et niveaux de difficulté, présentent toujours une structure similaire avec laquelle il est simple de se familiariser. 

 

Il est possible de s’entraîner, en effet une multitude de sites propose des tests en ligne gratuits pour exercer votre logique au travers d’exercices présentant différents niveaux de complexité.

 

En relation :

 

 

Focalisez-vous sur le procédé plutôt que sur la réponse

 

Il est important de rappeler que les tests psychotechniques ont pour but d’évaluer le comportement d’un candidat. L’analyse du test de raisonnement s’efforce de retracer le cheminement du candidat dans sa réponse, apportant plus de valeur au procédé qu’au résultat en lui-même. 

 

Exercez-vous dans votre quotidien

 

Les tests psychotechniques de raisonnement évaluent un set d’aptitudes que nous utilisons dans la vie de tous les jours. Ainsi, il est possible d’extrapoler les tests de raisonnement aux activités de la vie quotidienne. Voici quelques conseils pour appliquer cette logique dans vos tâches les plus anodines au quotidien :

 

Apprenez à mieux vous organiser

 

Entraînez-vous à prioriser, classer, hiérarchiser vos tâches au sein d’un planning. Ces aptitudes élémentaires seront évaluées lors d’un test de raisonnement pour mesurer votre faculté à traiter l’information.

 

Travaillez votre mémoire

 

Essayez de vous débarrasser de votre liste de courses, de retenir les numéros de portables de vos proches, votre numéro de carte bancaire, de sécurité sociale… autant de techniques qui vous obligeront à solliciter votre mémoire. C’est une excellente méthode pour vous aider à développer votre faculté à intégrer l’information, qui sera évaluée lors d’un test psychotechnique de raisonnement.

 

Projetez-vous

 

Tout comme il est primordial de s’efforcer de retenir des informations déjà existantes, il est également important d’apprendre à anticiper en se projetant dans l’avenir. Ce travail de visualisation aura pour avantage de vous aider à mieux retenir l’information une fois le moment venu mais vous forcera également à anticiper votre avenir proche par un travail de calcul de l’information, qualité qui requiert un travail d’analyse et de déduction. 

 

Exploitez votre capacité à raisonner de façon logique

 

Ces aptitudes élémentaires sont bien souvent mises en pratique de façon inconsciente. Qualifiés d’agents rationnels en psychologie, l’homme réalise constamment un travail de collecte et de traitement de l’information dans le but d’atteindre des objectifs plus ou moins complexes. Ce travail de raisonnement peut être amplifié par un effort quotidien. Au-delà de vous préparer aux tests psychotechniques dans le but de réussir votre entretien d’embauche, ce travail vous permettra de maximiser votre employabilité en développant des qualités très sollicitées de la part des recruteurs, notamment pour des postes à forte responsabilité :

 

  • Savoir s’organiser
  • Savoir analyser
  • Savoir argumenter

 

En savoir plus :

 

 

Pour évaluer efficacement vos candidats durant vos process de recrutement, découvrez nos tests de sélection :