Conseils et astuces pour maximiser son employabilité : perfectionnez votre anglais.

Jeune fille blonde lisant un dictionnaire d'anglais

Nul besoin de souligner l’importance d’évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un recrutement. Conscients de son importance, les recruteurs ont désormais pléthores de méthodes pour évaluer le niveau d’anglais d’un candidat, avec chacune leur subtilité. Avec certains outils, il devient même facile de cerner le niveau d’anglais d’un candidat et de le comparer à autrui en un temps record ! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Aujourd’hui, beaucoup d’employeurs étoffent leur fiche de poste en y mentionnant l’anglais comme prérequis, quand bien même d’autres l’exige de façon implicite. En ce sens, l’anglais est même devenu une évidence, ou du moins, l’usage de ses notions élémentaires. Même les profils plus techniques n’y réchappent pas. 

 

C’est pourquoi il peut être intéressant de travailler son anglais en vue d’une éventuelle candidature. 

 

Pour les personnes désireuses de connaître les méthodes utilisées par les recruteurs pour tester le niveau d’anglais d’un candidat, mais surtout comment s’y préparer, c’est par ici.

 

Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils et astuces pour améliorer votre niveau d’anglais gratuitement. 

 

Découvrez nos articles sur le même sujet :

 

 

Tester et améliorer gratuitement son niveau d’anglais 

 

Si la certitude de votre nullité en anglais ne s’est pas encore imposé à vous comme une fatalité, et qu’il vous reste une once de croyance en votre capacité à booster votre niveau d’anglais, voici l’article qu’il vous faut ! 

 

Beaucoup de profils voient peine perdue dans leur potentiel multilingue, mais peu d’entre eux connaissent réellement leur niveau d’anglais.

 

Il est important d’en prendre conscience, et de se positionner sur un niveau d’anglais établit. Ainsi, si vous connaissez votre niveau d’anglais réel, il sera plus facile d’allouer un entraînement adapté en termes de difficulté, qui puisse vous challenger suffisamment tout en maintenant un niveau de frustration en deçà du seuil de découragement.

 

Aujourd’hui, il devient facile de tester son niveau d’anglais, mais surtout, de le faire gratuitement ! Pour ce faire, E-testing vous fait part de quelques tuyaux…

 

Évaluez et perfectionnez votre niveau d’anglais à l’écrit

 

Astuces #1 – Les quiz d’anglais en ligne

 

Tout d’abord, la première des choses à faire pour cerner votre niveau d’anglais n’est pas de fouiller inlassablement votre grenier à la recherche de votre fiche de résultat TOEIC datant de vos années lycée, mais de confronter vos certitudes à la réalité de votre niveau d’anglais actuel.

 

Et pour ce faire, rien de plus simple. L’internet regorge de site pour tester son niveau d’anglais gratuitement. Pour beaucoup, cela revêt la forme de quiz disponibles en ligne, sans téléchargement, comme anglaisfacile.com

 

Sur ce genre de site, vous aurez la possibilité de choisir la difficulté du quiz et de bénéficier d’une correction rendant compte de votre niveau d’anglais actuel. De plus, vos erreurs vous seront expliquées dans le détail, ce qui permettra d’améliorer votre niveau d’anglais en plus de l’évaluer.

 

Astuces #2 – Les applis d’anglais 

Femme tapotant sur son smartphone

 

 

En outre, pour évaluer et améliorer votre niveau d’anglais où que vous soyez, il existe de nombreuses applications dédiées pour smartphones, utilisables gratuitement aux dépens d’un peu de votre temps à visionner quelques pubs.

 

Évaluez et perfectionnez votre niveau d’anglais à l’oral

 

Astuce #3 – Dialoguer avec une IA de reconnaissance vocale en anglais

 

Il est tout de suite plus délicat d’autoévaluer son niveau d’anglais à l’oral, surtout sur l’expression. Cependant, pour les personnes ne disposant pas d’une personne anglophone à portée de main, il est toujours possible de substituer l’homme à la machine pour mesurer son niveau d’expression oral. 

 

La reconnaissance vocale est aujourd’hui une branche de l’IA des plus perfectionnées. Peu de gens mesurent réellement la sophistication d’une telle technologie, et même si beaucoup s’énervent à répéter certains mots en sur-articulant leur prononciation, la reconnaissance vocale arrive à des niveaux de compréhension assez élevés de nos jours.

 

Une IA à reconnaissance vocale consiste à recevoir un signal sonore, l’analyser puis le décoder en le comparant à un modèle. 

 

Ce procédé nécessite à l’entrée un signal sonore suffisamment intelligible pour être compris. De ce fait, pour qu’une telle technologie vous comprennent, nul besoin de préciser l’importance de la prononciation. Et c’est justement ce que vous chercher à évaluer. 

 

Ainsi, dialoguer avec une IA permettra de confronter votre niveau d’anglais à la compréhension qu’elle en tirera, et de l’ajuster si besoin.

 

Alexa, technologie développée par Amazon utilisant la reconnaissance vocale

L’avantage de cette méthode est son accessibilité. En effet, de nombreux outils utilisant la reconnaissance vocale vous sont à portée de bouche. La plupart des smartphones commercialisés de nos jours possèdent dans leur système d’exploitation une reconnaissance vocale générale qui vous permet d’interagir vocalement avec vos applications.

Si tel n’est pas le cas, beaucoup d’applications présentent aujourd’hui cette fonctionnalité. Google et Amazon, pour ne citer que les moins connus, ont respectivement étendu cette fonctionnalité à la domotique, sortant du champ des smartphones et ordinateurs, avec Home et Alexa.

 

Cependant, il vous faudra en amont paramétrer vos outils en anglais. Une fois effectué, vous aurez loisir à tester votre niveau d’expression orale et peaufiner votre prononciation dans le but de produire un discours fluide et intelligible. Cela vous sera utile lors d’un éventuel entretien d’embauche en anglais par exemple.

 

Évaluez et perfectionnez votre niveau de compréhension en anglais

 

Astuce #4 – Mettez-vous en immersion

 

Cela ne fait nul doute, l’exposition à l’anglais reste LA méthode pour maintenir et progresser en anglais. 

 

Cette méthode nécessite comme prérequis un niveau d’anglais minimum, mais présente l’avantage de confronter la théorie à la pratique

 

Ici réside l’engouement des voyages à l’étranger. Fort heureusement, d’autres solutions présentent un degré d’engagement moindre pour s’exposer quotidiennement à l’anglais. 

 

C’est le cas notamment des films et séries que vous regardez. Ainsi, sur la majorité des plateformes de streaming, vous avez désormais la possibilité de pouvoir basculer la langue et d’insérer des sous-titres de votre choix. 

 

Commencez par regarder anglais sous-titré français, puis anglais sous-titrés anglais. Quand vous serez suffisamment à l’aise en termes de compréhension, vous serez en mesure de désactiver les sous-titres.

 

Cela vaut également pour la musique et les podcasts.

 

En bref

 

Il est aujourd’hui possible d’évaluer son niveau d’anglais et de le perfectionner en vu de maximiser son employabilité.

 

Pour résumer :

 

  1. Se positionner sur un niveau d’anglais approximatif grâce aux exercices disponibles en ligne ou sur des applis dédiées
  2. Développer son niveau d’anglais sur ces mêmes exercices en tirant parti des corrections proposées
  3. Perfectionner son niveau d’anglais oral grâce à l’IA
  4. Développer sa compréhension orale en anglais par un travail d’immersion grâce aux médias du divertissement

 

Une simple connexion internet et quelques clics suffisent désormais pour se positionner sur un niveau d’anglais et le parfaire. 

 

Découvrez nos articles sur le même sujet :

 

 

Test d’anglais pour le recrutement

Test Anglais – Positionnement de niveau

 

Pour évaluer efficacement vos candidats lors de vos recrutement sur leurs compétences linguistiques, découvrez l’ensemble de nos tests de langues

 

 

Pour évaluer efficacement vos candidats durant vos processus de recrutement, découvrez l’ensemble de nos tests de sélection