Combien coûte une erreur de recrutement ?

tas de billet (coût d'un échec de recrutement)

 

On estime qu’après 18 mois, près d’une embauche sur deux se conclut sur un échec. Ces erreurs de casting ne sont pas sans conséquences. En effet, au vu des efforts déployés en termes de temps et d’argent, elles nuisent fortement à l’entreprise, aussi bien sur le plan financier et commercial que sur le plan humain. Ainsi, un recrutement concluant revêt un enjeu important pour l’entreprise, qui engage un lot de ressources conséquent. De plus, la crise sanitaire que nous traversons instaure un climat d’incertitude important dans le monde des RH, venant accentuer des contraintes de recrutement déjà bien ancrées et décupler les impacts de toute issue négative. 

 

Évitez l’erreur de casting tout en réduisant les coûts et le temps consacrés à vos recrutements grâce aux tests de compétences en ligne !

 

En relation :

 

 

Qu’est-ce qu’une erreur de recrutement ?

 

Un recrutement peut être qualifié d’échec dès lors qu’un salarié quitte l’entreprise au cours de sa première année, durant sa période d’essai comme après. Les facteurs de mise en échec sont multiples et les variables trop importantes au vu de la spécificité de chaque poste, métier et entreprise. Or, dans la plupart des cas, on peut facilement retracer le point de convergence de toutes ces causes en amont de l’embauche, durant la phase d’évaluation du candidat. 

 

L’erreur de casting relève souvent d’une sous-évaluation ou d’une évaluation inadéquate pour le poste visé. 

 

Par exemple, il arrive fréquemment que la nouvelle recrue ne s’entende pas avec ses nouveaux collaborateurs, une lacune qui aurait pu être décelée au travers d’une évaluation portée sur le savoir être et la personnalité du candidat (soft skills). De plus, il est d’autant plus frustrant de constater l’inadéquation de compétences techniques (hard skills) dans beaucoup de cas, surtout quand l’on connait l’efficacité des tests de compétences métiers

 

Quelles sont les conséquences financières d’une erreur de recrutement ?

 

Le coût d’une erreur de casting représente en moyenne 45 000€ à 100 000€ de pertes pour l’entreprise. Bien sûr, le montant de tels coûts varie fortement en fonction du métier, du degré de responsabilité, du salaire et du temps occupé par le salarié. Le montant d’une telle perte d’argent pour l’entreprise peut se décomposer en deux types de coûts : les coûts directs et indirects.

 

Les coûts directs d’une erreur de recrutement

 

La rémunération du salarié intervient comme le premier coût direct d’un échec de recrutement. Elle se compose du salaire, des primes et des avantages en nature. Prenons le cas d’un recrutement réel, une PME nantaise, s’étant tournée vers notre solution d’évaluation en ligne à la suite de cette mésaventure. 

 

En 2018, la PME décide d’internaliser sa comptabilité en recrutant un comptable à temps plein. Au bout de quelques mois, l’entreprise décèle des écritures comptables erronées, présentant une non-conformité sur le plan juridique. Voyant ces erreurs se répéter, l’entreprise fait donc le choix de licencier le comptable, 8 mois après son embauche. Rémunéré 2250€ par mois, soit 27 000€ bruts annuels, le comptable coûte en réalité 3262€ par mois compte tenu des charges patronales. Sur 8 mois, le comptable n’aura coûté pas moins de 26 100€ à l’entreprise, uniquement sur sa rémunération.

 

Ensuite, l’entreprise devra débourser entre 400 et 1000 euros pour le sourcing des candidats, auquel viendront s’ajouter le temps requis aux ressources humaines de l’entreprise pour sélectionner le bon profil. Si le recruteur ne dispose pas d’outils de sélection efficaces en interne, il se verra contraint de passer chaque CV au peigne et de rencontrer une multitude de profils pertinents lors d’entretien.

 

L’entreprise peut également faire appel à un cabinet de recrutement. Bien qu’une telle solution lui octroie un gain de temps considérable, celle-ci devra débourser une coquette somme, côtoyant les 25% du salaire brut annuel de la future recrue.

 

Enfin, dans certains cas, l’entreprise devra prévoir un coût de licenciement. Dans le cadre d’une rupture de contrat à durée indéterminée, cas de figure commun à beaucoup d’erreurs de recrutement, l’entreprise se verra dans l’obligation légale de dédommager le préjudice causé au salarié par une rupture unilatérale en lui versant un certain montant. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Il est important de noter qu’une erreur de recrutement se soldant par le départ du salarié engendre par conséquent de nouveaux frais relatifs à l’amorçage d’un nouveau processus de recrutement.

 

Évitez l’erreur de casting tout en réduisant les coûts et le temps consacrés à vos recrutements grâce aux tests de compétences en ligne !

 

Les coûts indirects d’une erreur de recrutement

 

En plus des coûts directs systématiquement engendrés par une erreur de recrutement, on ajoute les coûts indirects. Le principal coût indirect afférant à l’entreprise relève de l’intégration du salarié. 

 

Le coût d’intégration se compose des frais de formation du salarié, sa rémunération durant sa période de formation. Au-delà des frais de formation, on dénombre également une multitude de coûts annexes différant selon chaque entreprise. Ainsi, se rajoutent les éventuels coûts de transport, d’hébergement, de nourriture ou alors les coûts relatifs aux sessions de team building, etc.

 

Ensuite, on recense les opportunités d’affaires perdues, la démoralisation des équipes, un éventuel bouleversement organisationnel et la surcharge de travail entraînée par le départ du salarié. Ces incidences débouchent généralement sur une baisse de productivité. De plus, une erreur de recrutement peut fortement nuire à l’image commerciale de l’entreprise, renvoyée auprès de ses clients et partenaires. Enfin, la marque employeur est souvent impactée.

 

Un recrutement raté représente une perte faramineuse pour l’entreprise

 

Nul besoin d’établir un listage de chaque coût pour comprendre que l’importance des frais entraînés par une erreur de casting. Au-delà des coûts directs visibles, la perversité d’une erreur de recrutement réside bien souvent dans les dommages collatéraux qu’elle engendre. La somme totale déboursée pour un salarié étonne bien souvent. De plus, au-delà des coûts financiers déboursés par l’entreprise, les conséquences managériales et commerciales sont, elles aussi, souvent impactées.

 

Or, ces erreurs de recrutement ne représentent pas une fatalité pour l’entreprise. Un recrutement n’est pas un coup de chance. Il doit être mûrement réfléchi dans l’optique de minimiser ces erreurs de casting. Heureusement, dans la majorité des cas, ces erreurs de recrutement peuvent être annihilé à même la phase d’évaluation. C’est pourquoi il est important d’évaluer efficacement les compétences de vos futures recrues. 

 

Depuis plus de 20 ans, E-Testing propose aux professionnels des RH une solution clé en main pour évaluer les compétences de leurs candidats : les tests de compétences en ligneLes tests d’évaluation en ligne permettent aux entreprises et aux écoles de s’assurer des compétences de leurs futurs candidats avec fiabilité et rapidité. 

 

Évitez l’erreur de casting tout en réduisant les coûts et le temps consacrés à vos recrutements. Optez pour les tests de compétences en ligne !

 

Vous travaillez dans les RH et souhaitez évaluer efficacement vos candidats pour éviter l’erreur de casting, découvrez l’ensemble de nos tests de compétences disponibles en ligne