La crise de la covid a t-elle instauré le télétravail comme nouvelle organisation de travail par défaut ?

télétravailleuse en visioconférence

 

L’impact de la crise sanitaire sur l’organisation de travail

 

L’économie s’est considérablement améliorée depuis les pires mois de la pandémie. Pourtant, quand beaucoup de salariés sont rappelés sur le pont, beaucoup de ces derniers semblent réticents à l’idée de quitter leur domicile.

 

Selon un rapport du Cabinet européen Science Hub, le pourcentage de la population placée en télétravail a bondi de 3% à 25% durant la crise de la covid-19. Cette étude souligne l’impact des différents changements exogènes sur la nature des tâches, le travail en équipe, la routine, l’autonomie des travailleurs et les contrôles de supervision. 

 

Premièrement, les collaborateurs interrogés accomplissant des tâches standardisées et peu qualifiées ont bénéficié, dans une certaine mesure, d’une plus grande liberté par rapport à la supervision directe. De la même manière, les collaborateurs interrogés effectuant des tâches plus autonomes et moins standardisées ont été plus à même de se tailler des niches d’indépendance. En outre, ils ont été plus à même de résister aux pressions de la direction concernant la supervision du travail.

 

Ensuite, la majorité des entreprises n’a pas instauré de politique spécifique dédiée au télétravail, en étant dépourvue. De cette manière, les collaborateurs ont dû s’adapter à la nouvelle situation sans recevoir aucune directive particulière. Au vu des résultats d’un tel chambardement, la coopération horizontale apparaît comme un moteur d’adaptation aussi important que le contrôle vertical, sinon plus. 

 

Enfin, l’aspect positif relevé par la plus grande majorité des collaborateurs interrogés réside dans l’opportunité d’expérimenter une gestion plus flexible de leur emploi du temps.

 

Toutes ces raisons font que, l’écrasante majorité des collaborateurs interrogés souhaite consolider, ou du moins poursuivre, la pratique du télétravail, même après la mise en touche définitive de la Covid. 

 

Déjouez l’erreur de casting. Optimisez les coûts et le temps consacrés à vos recrutements. Optez pour les tests de compétences en ligne !

 

Cliquez ici pour essayer notre démo de test de compétences en ligne. 

 

À lire également :

 

 

Le télétravail, solution idéale ?

 

Bien que déjà pratiqué par beaucoup d’entreprises du tertiaire, le télétravail ne s’est vraiment démocratisé qu’à partir de mars 2020. Très bien accueillie, cette méthode de travail jusqu’alors nouvelle pour beaucoup, semble avoir fait l’unanimité, comme le souligne le rapport précédemment mentionné.

 

Cette étude est confortée par l’étude de l’Institut Infopro Digital Études, qui rapporte que 93% des collaborateurs placés en télétravail souhaitent poursuivre cette pratique à l’avenir, au vu de ses bénéfices probants en matière d’autonomie, de responsabilité et d’efficacité.

 

Toujours selon cette même étude, 35% des collaborateurs interrogés seraient favorables à la mise en place d’un quota de jour par an pour le télétravail. Cela apparaîtrait comme un bon compromis entre la liberté de télétravailler et l’assurance d’une implication soutenue par la présence régulière sur le lieu de travail. Ainsi, 34% des collaborateurs interrogés souhaitent travailler en hybride, c’est-à-dire en complémentant le présentiel et le distanciel sur une seule et même semaine de travail. 

 

Quels sont les avantages du télétravail ?

 

Le télétravail semble fournir de nombreux avantages pour une grande partie des collaborateurs placés, comme mentionné précédemment. Pour autant, tous ces avantages présentent certaines limites.

 

Le télétravail, favorable à la productivité

 

Pour beaucoup de collaborateurs, le télétravail s’avère bénéfique pour leur concentration. Les nuisances sonores et interactions sont dès lors limitées. Au sein d’un open space, le collaborateur travaille dans un environnement partagé et bruyant. En outre, les échanges spontanés avec les collègues de travail, qu’ils soient constructifs ou non, disparaissent. 

 

En revanche, le domicile peut s’avérer pour certains, le lieu de toutes les distractions. Pour peu que le collaborateur ne dispose pas d’espace de travail clos ou soit entouré de proches, télétravailler semble devenir un combat contre la tentation. À ce titre, le télétravail durant les confinements fut compliqué pour beaucoup de parents, obligés de travailler aux côtés de leurs enfants.

 

Le télétravail, source d’économie

 

Beaucoup de collaborateurs n’habitent pas à proximité de leur lieu de travail. Ils sont ainsi contraints de prendre leur voiture pour se rendre à leur bureau. Pour beaucoup de Français, le trajet peut facilement leur prendre deux heures de leur temps par jour. En plus de se préserver des frustrations d’un trafic souvent capricieux, télétravailler permet également d’économiser de l’argent sur le prix de l’essence. 

 

Cependant, le collaborateur placé en télétravailleur ne bénéficie plus des charges jusqu’alors payées par l’entreprise, liées à l’électricité et aux différentes commodités. Une perte néanmoins largement compensée par l’économie d’essence et de son prix grimpant. 

 

Le télétravail, source de motivation 

 

Enfin, sur le plan psychologique, le télétravail est bien souvent motivant pour le collaborateur en ce qu’il l’autonomise. Néanmoins, cela reste une arme à double tranchant, dépendant fortement du savoir-être du collaborateur. Ainsi, le télétravail peut accroître le degré de responsabilité comme baisser le degré d’implication. Distant de tout contrôle direct, le collaborateur placé en télétravail peut ainsi gagner en efficacité comme se laisser aller, bien que ce type d’attitude se heurte très rapidement à certaines limites. 

 

Ainsi, les avantages du télétravail semblent dépendre de plusieurs variables. Ces variables peuvent recouvrir un caractère exogène, relatives au cadre de travail, comme endogènes, relatives à la personnalité du collaborateur, à son niveau de qualification et à sa position hiérarchique au sein de l’entreprise.

 

Épurez, triez et écrémez vos candidats grâce à notre solution d’évaluation en ligne ! Faîtes le bon choix en un minimum de temps !

 

Vers l’hybridation du présentiel et du télétravail

 

Dans tous les cas, comme le rapporte un grand nombre de télétravailleurs, le télétravail semble optimal dès lors qu’il reste associé au travail en présentiel. A contrario, le bureau offre ainsi des avantages que le télétravail peine à satisfaire. 

 

Le bureau, dernier bastion du lien social

 

Propice à la concentration de par l’environnement calme qu’il offre, le télétravail présente néanmoins l’inconvénient d’isoler le collaborateur. Durant la crise sanitaire, le travail est devenu  l’une des rares possibilités de socialisation. Ainsi, le bureau a permis de retrouver un lien social affaibli par la pandémie et de le maintenir hors période de trouble. 

 

Le bureau, optimal pour le travail en équipe

 

Au sein d’un environnement commun, la spontanéité offerte par la communication directe accroît inexorablement l’efficacité du travail d’équipe. Le présentiel demeure davantage propice au dialogue, à l’argumentation et à la concertation. Bien que les moyens de télécommunications se perfectionnent et se démocratisent, rien ne remplacera l’efficacité du dialogue direct. 

 

L’organisation de travail post Covid semble déjà trouvée. Le traditionnel bureau, source d’implication, couplé au télétravail, source d’auto-responsabilisation, semble figurer comme le compromis idéal. Reste à chacun d’ajuster les proportions et de juger des aptitudes de chacun à télétravailler efficacement. 

 

C’est pourquoi E-TESTING vous propose les tests d’aptitude, vous permettant de cerner la capacité de votre collaborateur ou futur candidat à télétravailler efficacement. 

 

Disponibles en ligne, nos tests de compétences vous permettent d’évaluer rapidement et objectivement vos collaborateurs et candidats, et d’analyser leurs résultats au travers de rapports détaillés. 

 

Évitez l’erreur de casting. Réduisez les coûts et le temps consacrés à vos recrutements. Optez pour les tests de compétences en ligne !

 

Cliquez ici pour essayer notre démo de test de compétences en ligne. 

 

Vous travaillez dans les RH, la formation ou l’intérim ? Vous souhaitez choisir le meilleur candidat en gagnant du temps sur vos recrutements ? Découvrez l’ensemble de nos tests de compétences disponibles en ligne

 

 

À lire également :