Comment les recruteurs testent votre anglais en entretien d’embauche ?

Recruteur assis à son bureau tenant un CV à la main et regardant l'objectif

 

En relation

Comment tester le niveau anglais d’un candidat efficacement et rapidement lors d’une session de recrutement

 

 

La place de l’anglais au sein des recrutements : un niveau d’anglais exigé de la part des professionnels des RH

 

Le niveau d’anglais en entreprise : des exigences diverses et variées qui tendent à la hausse du côté des recruteurs 

 

Le niveau d’anglais attendu par un recruteur ne sera pas le même d’un poste à l’autre. Certains recruteurs auront plus d’exigences sur le niveau d’anglais requis, alors que d’autres se suffiront de la maîtrise de notions élémentaires.

 

Cependant, les employeurs sont de plus en plus exigeants sur le niveau d’anglais des candidats. Indépendamment des métiers, l’anglais s’est immiscé dans le monde du travail, foisonnant désormais d’anglicismes.

 

L’anglais en entreprise : simple effet de mode ou réel besoin ?

 

Dans le milieu professionnel, il n’est pas rare d’avoir entendu un collègue dire : “ASAP”, “brainstorming”, “Bullet points”, “Burnout”, “Conf call”, “Workshop”… Même si cet usage un tant soit peu excessif, de mots ou d’expressions anglaises par certains, ne reflète pas leur niveau d’anglais réel, il est bon de noter que cette tendance tend à refléter un besoin réel d’user de l’anglais en entreprise.

 

Outre son aspect frimeur, l’anglais semble s’être imposé à des fins plus pragmatiques. 

 

L’ouverture des marchés à l’international, dont la France se positionne en 7ᵉ position au rang des exportations, le rayonnement technologique de la France dans le domaine du Big Data… Autant de bouleversements économiques et technologiques ayant insufflé sur le marché du travail français, une réelle nécessité de pratiquer l’anglais. 

 

La maîtrise de l’anglais ne se limite plus au territoire du commerce international. La “Big Tech” réserve elle aussi son lot d’usages. L’anglais est désormais devenu omnipotent, tant sur le plan professionnel que culturel. Mieux vaut donc savoir à quoi s’attendre lorsqu’il s’agit de postuler à un poste exigeant l’anglais.

 

Dans cet article, nous vous exposerons les méthodes d’évaluation les plus courantes qu’adoptent les recruteurs afin de disséquer le niveau d’anglais mentionné sur votre CV. 

 

L’entretien d’embauche en anglais

 

Une des méthodes les plus courantes pour évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un recrutement reste l’entretien d’embauche en anglais. C’est aussi la méthode d’évaluation du niveau d’anglais la plus redoutée des candidats. 

recruteur passant un entretien d'embauche en anglais

Elle exige un bon niveau oral en anglais, prenant souvent le candidat non-préparé au dépourvu, l’obligeant à répondre spontanément à la question posée par le recruteur.

 

Beaucoup de candidats se retrouvent submergés par le stress, un facteur qui peut impacter la fluidité de leur anglais. Improviser en anglais n’est pas chose aisée pour un francophone, or c’est bien cette faculté qui est évaluée lors d’un entretien d’embauche en anglais. 

 

 

Heureusement beaucoup d’entretiens d’embauche en anglais répondent au même schéma, dans lequel nous retrouvons souvent des questions types. 

 

Quels sont les questions types des recruteurs pour évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un entretien d’embauche ?

 

Le déroulement d’un entretien en anglais par questions

 

#1 Savoir se présenter en anglais

 

  • Could you introduce yourself?
  • Tell me more about yourself
  • How would you describe yourself?

 

#2 Savoir relater ses expériences professionnelles antérieures en anglais

 

  • Tell me about your previous work experiences
  • Which companies have you worked for?

 

#3 Savoir parler de ses qualités en anglais

 

  • What are your strengths?
  • How would you value yourself?

 

#4 Savoir parler de ses faiblesses en anglais

 

  • What are your weaknesses?
  • What are your flaws?

 

#5 Savoir exprimer ses motivations en anglais

 

  • Why do you want to work with us?
  • What are your motivations to work for us?

 

Quelques phrases qui permettent de rassurer un recruteur lors d’un entretien d’embauche 

 

Pour les candidats doutant de leur performance, il est possible d’apaiser sa frustration en insistant sur le fait que votre niveau d’anglais est voué à progresser.

 

Communiquez sur le fait que vous mettez en œuvre tous les moyens pour élever votre niveau d’anglais. Cela va surtout permettre de rassurer votre recruteur.

 

Toujours avec honnêteté et transparence quant à vos motivations, vous pouvez user de phrases telles que :

 

  • “My English needs to be improved. I am working on it”
  • “I always double  check when I am not sure”
  • “I try to look up in the dictionary every time I meet a word I do not understand”
  • “I truly want to level up my English, and I am doing everything for it”
  • “I have worked in a company where English was required and practiced”

 

L’expression écrite en anglais orientée recrutement

 

Dans le cadre d’un recrutement, il est également possible d’évaluer un candidat au travers de l’expression écrite. Plus rare, cette méthode d’évaluation est généralement destinée à des profils ayant un niveau d’anglais avancé. 

 

Cette méthode d’évaluation du niveau d’anglais est un exercice pertinent du fait qu’elle revêt souvent la forme d’un cas pratique, qui plonge ainsi le candidat dans une situation à laquelle il sera sûrement confronté durant sa prise de poste. 

 

Exemple d’un cas pratique en anglais

 

Dear Mr Young, 

 

We were delighted to read your last email concerning the recent discussions sent on the 2nd of December, and will be pleased to help you with your request. It was nice to hear from you and your request, so we would like to take you up on your current offer and arrange a meeting next week at our office. What day please you the most? Which day suits you better ?

 

Feel free to contact us if you have any doubts or questions. We will be awaiting your proposal.

 

Regards

Caleb Jones,

Gildan Furnitures 

 

Questions :

 

  1. Qu’est-ce que vous demande Mr Jones ? 
  2. Quel est le secteur d’activité de Mr Jones ?
  3. etc

 

Le test anglais orienté recrutement

 

Moins courante, mais très efficace, l’évaluation par tests sous forme de quizz, est très appréciée des professionnels des RH. 

 

Les solutions de tests en ligne permettent aux recruteurs d’évaluer objectivement plusieurs candidats en simultané. Outre le gain de temps considérable, c’est surtout la mesure d’objectivité qui permet aux chargés de recrutement et chargés d’admission de retenir ce genre d’évaluation comme principal outil d’aide à la décision lors d’un processus de recrutement ou d’admission. 

 

Les tests d’anglais en ligne proposés sont en effet conçus par des experts, et sont régulièrement ajustés afin de permettre au recruteur d’obtenir un aperçu réel du niveau d’anglais du candidat. 

 

Les tests d’anglais en ligne proposés sont basés sur les référentiels de certificateurs officiels tels que le TOEIC, le TOEFL ou encore le test Cambridge. Les résultats obtenus aux tests sont ensuite traduits selon les différents niveaux CECRL (niveau A1, niveau A2, niveau B1, niveau B2, niveau C1, niveau C2), permettant ainsi au recruteur de positionner le candidat sur un niveau réel. 

 

démo de test de recrutement d'anglais par niveau en ligne

 

Découvrez nos tests d’anglais en ligne

 

Test d’anglais pour le recrutement

 

Test Anglais – Positionnement de niveau

 

 

 

En bref

 

Vous l’aurez compris, outre l’indémodable entretien d’embauche en anglais, redouté par beaucoup, les recruteurs recèlent d’outils pour évaluer votre niveau d’anglais. Mieux vaut donc se préparer à l’oral comme à l’écrit. 

 

Entraînez votre expression mais aussi votre compréhension pour réussir au mieux votre prochain recrutement. Nous vous donnerons de précieux conseils dans notre prochain article, alors d’ici là, stay tuned !