Test de niveau d’anglais pour recrutement : Comment tester le niveau anglais d’un candidat efficacement et rapidement lors d’une session de recrutement ?

Comment tester le niveau anglais d’un candidat efficacement et rapidement lors d’une session de recrutement

 

Quoiqu’en disent les ardents défenseurs de la langue française, s’offusquant d’anglicismes de plus en plus récurrents, l’anglais occupe une place de plus en plus importante sur le marché du travail. C’est désormais faire preuve de bon sens que de vouloir parler anglais, exigence requise par beaucoup d’entreprises. Cependant, beaucoup de recruteurs peinent à trouver une méthode d’évaluation efficace, c’est-à-dire objective, rapide et ergonomique.

 

Le test d’anglais, aussi appelé test niveau anglais ou test anglais – positionnement de niveau, est l’un des tests de recrutement les plus passés, tous secteurs d’activité confondus, et il est de plus en plus passé.

 

Fortement sollicités par un grand nombre de chargés de recrutement, cabinets RH et chargés d’admission en école de commerce ou université, le test niveau anglais s’impose comme l’outil le mieux adapté à l’évaluation des compétences en anglais d’un candidat lors d’une session de recrutement ou d’admissions. 

 

Dans cet article, nous vous exposerons l’intérêt de cerner le niveau d’anglais de vos candidats durant vos recrutements et l’avantage d’une telle méthode pour y parvenir : le test de recrutement en ligne intitulé “test niveau anglais”.

 

  1. Pourquoi évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un recrutement ?
  2. Comment évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un recrutement ?
  3. Zoom solution : présentation du test niveau anglais

 

Pourquoi est-il devenu crucial d’évaluer le niveau d’anglais lors d’un recrutement ?

 

Le paradoxe des langues sur le marché du travail : constat d’un niveau de langue qui stagne tandis que la demande en compétences linguistiques s’accroît en entreprise

 

Un écart de compétences en anglais constaté par les entreprises entre le niveau réel du candidat en langue et les exigences du poste.

 

difficulté à évaluer le niveau d'anglais recrutement

Selon l’étude du projet européen Langue et employabilité (LEMP), une entreprise sur trois est confrontée à des problématiques de recrutement pour dénicher des candidats ayant le niveau d’anglais adéquat pour le poste visé.

 

Les compétences linguistiques d’un candidat peuvent ne pas être à la hauteur, encore faut-il savoir les mesurer efficacement ! C’est un problème quand on sait que l’anglais est une compétence de plus en plus recherchée au sein des entreprises, dont beaucoup travaillent à l’échelle internationale…

 

Ouverture à l’international : Un certain niveau d’anglais exigé 

 

L’ouverture des marchés à l’échelle globale à engendrer une nécessité croissante  au sein des entreprises de se munir de profils pour le moins bilingues, maîtrisant une ou plusieurs langues étrangères. Et c’est l’anglais qui l’emporte, naturellement convenu comme la langue de référence pour se faire comprendre d’une culture à une autre. 

 

Savoir comprendre et parler anglais en entreprise : quels métiers sont les plus intransigeants sur le niveau anglais ?

 

Tout d’abord, on retrouve à l’évidence les professions académiques tournées vers les langues, qui requiert intrinsèquement la maîtrise d’au moins une langue vivante étrangère, telles que :

 

  • Professeur de langues
  • Traducteur
  • Interprète
  • Linguiste, enseignant chercheur
  • Linguiste d’écoute

 

Dans de nombreux métiers, l’exigence du niveau en anglais a augmenté, jusqu’à devenir une compétence indispensable au sein de nombreuses entreprises. 

 

La maîtrise de l’anglais s’est exportée bien au-delà des frontières académiques, s’insinuant tout d’abord dans le monde diplomatique, puis dans le domaine du commerce international jusqu’à devenir primordiale, même au sein de métiers présentant un profil davantage technique comme ceux de l’informatique. En voici une liste non-exhaustive :

 

 

l'anglais pour quels métiers ? déterminer niveau anglais candidat recrutement

 

De plus, les étudiants prétendant travailler à l’étranger, ou dans des métiers nécessitant un bon niveau d’anglais sont généralement confrontés à certains examens. Voici une liste non-exhaustive de candidatures exigeant un bon niveau d’anglais :

 

 

Enfin, il semble aller de soi que les professions cadres se devront d’avoir un niveau d’anglais convenable, dont l’usage ne se fera pas quotidiennement certes, mais au moins régulièrement.

 

Le niveau anglais en entreprise : un avantage concurrentiel indéniable

 

La maîtrise de l’anglais s’avère indéniable pour commercer avec le monde. Le monde des affaires s’est rapidement converti à l’anglais. Aujourd’hui, chaque acteur du commerce international convient de le mettre en pratique dès qu’il s’agit de conclure un deal ou de signer un contrat de sous-traitance avec une entreprise du tiers monde. 

tester l'anglais pour les métiers de l'informatique et du web

Comme évoqué précédemment, c’est une compétence qui s’immisce dans le cahier des charges de nombreux recruteurs issus d’horizons variés, notamment celui de la “Big Tech”.

 

Dans le secteur du web et de l’informatique, comme dans la société moderne, nombre d’anglicismes tiennent lieu de nos belles lettres latines, dont l’usage n’a pas comme seule visée d’énerver les guerriers du Larousse, pas plus que les amoureux de Shakespeare (qui voit dans cet usage un détournement pragmatique), mais de sous-tendre vers plus de précision et d’écarter toute ambiguïté.

 

En effet, beaucoup de termes anglais font état d’un défaut de traduction, ou présente une tournure n’existant tout simplement pas dans la langue française. C’est particulièrement le cas dans le secteur des nouvelles technologies, qui comme son nom l’indique, fait état de nouveautés auxquelles il faut constamment rattacher de nouveaux termes. 

 

Beaucoup d’entreprises françaises souhaitent accroître leur capital multilingue : exiger et avoir des collaborateurs maîtrisant l’anglais, transforme une simple compétence a priori considérée comme une condition sine qua non de base, en un véritable avantage qui fait la différence. Notamment au niveau du marché et de sa perméabilité croissante à l’international.

 

Recruter un collaborateur anglophone : une difficulté pour les professionnels des RH afin d’évaluer efficacement le niveau d’anglais d’un candidat

 

Malheureusement, beaucoup de chargés de recrutement ou cabinets RH se heurtent à la problématique de l’évaluation du niveau anglais d’un candidat. Cerner le potentiel d’un prétendant en anglais n’est pas facile, et diffère selon que le profil revêt une orientation commerciale, technique ou culturelle. Également selon le niveau exigé (couramment hiérarchisé selon le niveau anglais CECRL : niveau anglais A1, A2, B1, B2, C1, C3)

Or, une simple erreur de discernement peut remettre en question l’entièreté du recrutement. Les conséquences d’un mauvais recrutement peuvent aboutir à des grosses pertes financières pour l’entreprise (en moyenne 45 000 €), mais le risque réel à long terme réside davantage dans l’endommagement de la réputation commerciale de l’entreprise.

Quand bien même l’évaluation des compétences a fait ses preuves au sein des processus RH, les recruteurs manquent d’objectivité sur les compétences demandées. 

Comment évaluer le niveau d'anglais d'un candidat ?

Ainsi, beaucoup s’en remettent aux compétences énoncées sur le CV. Autrement dit, à la bonne parole du candidat. 

Le candidat à beau avoir obtenu une certification qu’il mentionne à la suite d’un test niveau d’anglais officiel, tel que le test d’anglais TOEIC, le test d’anglais TOEFL ou le test d’anglais Cambridge, ces derniers ne valent plus grand-chose quant à leur degré d’actualisation, ou leur inadéquation par rapport aux exigences requises. 

Nous allons voir quelles méthodes sont à disposition des chargés de recrutement et cabinets RH pour évaluer le niveau anglais d’un candidat lors d’un recrutement.

 

Comment évaluer le niveau d’anglais d’un candidat lors d’un recrutement ?

 

Les méthodes classiques pour évaluer un candidat sur son niveau anglais lors d’un recrutement se limitent souvent à l’entretien d’embauche en anglais et l’expression écrite. 

 

  • Discuter avec le candidat lors de l’entretien d’embauche

 

La méthode d’évaluation la plus répandue lors des sessions de recrutement n’est autre que le redoutable entretien d’embauche en anglais. Ici, le recruteur va venir évaluer le niveau anglais du candidat sur sa capacité à échanger oralement au travers d’une discussion.

 

Les points-clés à évaluer lors de l’entretien d’embauche

 

Durant un entretien d’embauche en anglais, le but est d’évaluer le candidat sur :

 

  • Sa capacité à improviser en anglais
  • Sa capacité à argumenter en anglais
  • Sa fluidité orale
  • Son lexique professionnel anglais

 

Déroulement classique d’un entretien d’embauche en anglais

 

Là encore, tout dépendra du niveau anglais recherché. Mais de façon générale, un entretien d’embauche en anglais respectera cette structure :

 

  1. Demander au candidat se présenter en anglais (“Tell me about yourself”)
  2. Demander au candidat de relater ses expériences de travail antérieures (“Tell me about your previous work experiences”)
  3. Demander au candidat quels sont ses forces et faiblesses (“What is your biggest strength/weakness?”)
  4. Demander au candidat quelles sont ses motivations (“Why are you interested in a new job?”)
  5. Demander au candidat quelles sont ses attentes (“What do you expect?”)
  6. Demander au candidat ce qui le différencie des autres (“Why you?”)
  7. Demander au candidat de se projeter dans l’avenir (“Where do see yourself in 10 years?”)

 

Ces questions ouvertes obligent le candidat à argumenter par une réponse plus ou moins détaillée, ce qui ouvre la voie à d’autres questions. Le piège à éviter est de suivre le plan à la lettre, le but étant de produire une conversation fluide en analysant la réaction du candidat à des questions inattendues, dans la spontanéité.

 

recrutement test anglais RH

 

Cependant l’entretien d’embauche présente un paralogisme fréquent, consistant à sur ou sous-évaluer le niveau d’anglais d’un candidat par un effet de contraste avec la performance des autres candidats. Ainsi, beaucoup se leurrent par une évaluation relative du niveau anglais au détriment d’une évaluation absolue, qui diffère de par son objectivité.

 

Lors d’un entretien d’embauche, beaucoup de recruteurs n’exploitent pas le vrai potentiel de cette méthode d’évaluation, exposant le candidat à des questions bien souvent simplistes et préformatées, auxquelles le candidat rétorque par des réponses toutes faites.

 

  • Faire passer une expression écrite au candidat

 

Un autre méthode d’évaluation du niveau anglais d’un candidat consiste à faire passer au candidat un test sur l’ expression écrite en anglais. Cette méthode d’évaluation a pour avantage de solliciter les capacités linguistiques d’un candidat sur un sujet précis, ou sur un cas de figure inspiré du réel, par exemple analyser un mail rédigé en anglais pour évaluer le besoin du client et formuler une réponse adaptée. 

 

Bien que cette méthode soit pertinente, il est compliqué de l’appliquer dans le cadre d’un recrutement à grande échelle, notamment lors des phases de présélection. C’est une méthode d’évaluation très chronophage bien souvent pertinente uniquement en fin de recrutement dans l’écrémage de candidats déjà présélectionnés.

 

Ainsi, pour gagner en objectivité et rapidité, une méthode reste infaillible : faire passer au candidat un test de recrutement d’anglais à distance.

 

Essayez notre démo de tests de langue en ligne, en cliquant ici

 

Découvrez l’un des tests les plus passés parmi les tests d’anglais pour le recrutement : Le Test Anglais – Positionnement de niveau. Ce classique des tests d’anglais présente une solide fiabilité pour déterminer le niveau anglais d’un candidat en se basant sur le référentiel CECRL et le TOEIC. Ce test est très complet car les questions posées vont évoluer en fonction des réponses du candidat et vont s’adapter à son niveau. Plusieurs domaines seront évalués :

 

  • Grammaire
  • Orthographe
  • Conjugaison
  • Vocabulaire

 

La méthode ultime pour s’assurer du niveau d’anglais de votre candidat : le test niveau anglais en ligne à destination des recruteurs

 

Les méthodes classiques d’évaluation du niveau anglais lors d’un recrutement ne sont pas toujours efficaces. Ces méthodes présentent souvent des écarts quant au niveau réel d’un candidat, ainsi que des contraintes physiques. 

démo de test de recrutement d'anglais par niveau en ligne

Plusieurs variables obligent les professionnels des RH à renouveler leurs approches en termes de recrutement. Ainsi, le contexte de pandémie actuel lié au coronavirus semble presser les entreprises à digitaliser leurs processus de recrutement

 

Pour un recruteur, il devient désormais délicat de demander à un candidat de se déplacer pour un entretien en anglais “face to face” ou d’exiger sa présence pour une dissertation écrite dans les locaux de l’entreprise. Quand bien même, beaucoup ne trouvent même plus le temps, faute d’un détournement des préoccupations lié à la crise.

 

 

Pour parer à ces problématiques, une méthode semble avoir fait ses preuves : le test niveau anglais en ligne.

 

 

Un test anglais par niveau pour mesurer objectivement le degré de maîtrise linguistique d’un candidat

 

Ces tests de recrutement évaluent les compétences linguistiques d’un candidat en se basant sur des critères établis par des experts. Le test niveau anglais se base sur des référentiels de tests d’anglais officiels tels que le TOEIC, TOEFL ou CECRL. 

 

Le test niveau anglais permet d’évaluer les compétences d’un candidat dans un contexte professionnel, à la fois sur sa maîtrise de : 

 

  • L’orthographe
  • La grammaire 
  • La conjugaison
  • Son vocabulaire

 

Ces tests retranscrivent les résultats obtenus selon les niveaux CECRL :

 

  • Niveau A1 (considéré au test Cambridge comme “Young Learners”)
  • Niveau A2 (considéré au test Cambridge comme “Key (KET)”)
  • Niveau B1 (considéré au test Cambridge comme “Preliminary (PET)”)
  • Niveau B2 (considéré au test Cambridge comme “First (FCE)”)
  • Niveau C1 (considéré au test Cambridge comme “Advanced (CAE)”)
  • Niveau C2 (considéré au test Cambridge comme “Proficiency (CPE)”)

 

Les chargés de recrutement, d’admission, cabinets RH et agences d’intérim peuvent ainsi avoir un aperçu plus précis du niveau du candidat et savoir rapidement si ce niveau d’anglais coïncide avec le niveau d’anglais requis pour le poste. 

 

Au-delà de rendre compte d’une simple lettre couplée d’un chiffre, ce qui en dit déjà long, le test niveau anglais présente un rapport détaillé au recruteur afin d’en apprendre davantage sur les lacunes et atouts spécifiques de chaque candidat. 

 

La centralisation des rapports sur un seul et même serveur permet au recruteur de comparer l’ensemble des résultats de chaque candidat en simultané. Ces résultats sont obtenus suite au passage du même test et permettent une comparaison immédiate et objective des candidats.

 

Un test niveau anglais à destination des professionnels des RH disponible en ligne

 

Le test niveau anglais est disponible sur une plateforme en ligne. Cette dématérialisation présente des avantages non négligeable pour tout recruteur souhaitant optimiser ses processus RH. Le test niveau d’anglais en ligne solutionne trois problématiques majeures éprouvées par chaque recruteur :

 

  • Une solution de recrutement adaptée au contexte actuel
  • Une solution de recrutement qui fait gagner du temps
  • Une solution de recrutement qui permet de réduire les coûts

 

Il est désormais possible d’évaluer le niveau d’anglais d’un candidat avec exactitude et objectivité sans nécessité de déplacement, d’évaluer en simultané et de bénéficier de corrections automatisées aboutissant sur des rapports détaillés. Ce gain d’efficacité produit inexorablement un gain d’argent pour l’entreprise.

 

Quand faire passer un test niveau anglais lors d’une session de recrutement ?

 

Il est possible d’utiliser le test niveau d’anglais pour évaluer ses candidats selon la maturité d’une session de recrutement.

 

  • Faire passer un test niveau anglais en amont lors d’un recrutement

 

Cette option à pour objectif d’épurer la masse de candidats répondant à votre annonce et de s’assurer de ne traiter qu’avec les profils répondant strictement à vos exigences en terme de maîtrise linguistique. Il est par exemple possible d’envoyer un test niveau anglais au candidat dès lors qu’il répond à votre annonce, avant même l’envoi du CV. Si le passage du test niveau d’anglais s’avère concluant, le candidat sera sélectionné pour la prochaine étape de votre recrutement.

 

  • Faire passer un test niveau anglais en aval lors d’un recrutement

 

Cette alternative consiste à sélectionner les candidats déjà retenus en amont de votre recrutement. Le test niveau d’anglais proposé en phase finale de recrutement peut monter d’un cran en difficulté pour conforter le choix final du recruteur selon son exigence maximale en écartant toute subjectivité. 

 

  • Faire passer un test niveau anglais durant l’entretien d’embauche 

 

Même si cette option tend à disparaître au vu du contexte actuel, il est également possible de faire passer un test niveau anglais durant l’entretien d’embauche. 

 

Ainsi, plusieurs options s’offrent aux recruteurs quant aux bénéfices qu’ils souhaitent tirer d’une telle solution. 

 

  • Le recruteur est-il confronté à une contrainte de temps, auquel cas il s’avère judicieux d’épurer les prétendants en instaurant une barrière de niveau minimum à l’entrée ? 
  • Ou est-il confronté à une volonté de dénicher la perle rare, auquel cas il serait pertinent d’écrémer des candidats déjà triés sur volet pour ne retenir que les meilleurs parmi les meilleurs
  • Quand bien même beaucoup de recruteurs se voient répondre par l’affirmative à ces deux questions, inutile de préciser qu’il est possible de faire usage des tests de positionnement de langue plusieurs fois au cours d’un même recrutement et pour un même candidat. Et c’est l’option que beaucoup retiennent pour gagner en productivité et en efficacité. 

 

Essayez notre démo de tests de langue en ligne, en cliquant ici

 

Pour évaluer objectivement et rapidement le niveau de maîtrise de l’anglais de vos candidats, découvrez nos tests d’anglais spécifiquement dédiés aux professionnels des RH pour leurs recrutements et admissions

 

Test d’anglais pour le recrutement

Test Anglais – Positionnement de niveau

 

 

 

Pour évaluer efficacement vos candidats lors de vos recrutement sur leurs compétences linguistiques, découvrez l’ensemble de nos tests de langues

 

 

Pour évaluer efficacement vos candidats durant vos processus de recrutement, découvrez l’ensemble de nos tests de sélection